DAREDEVIL, le nouvel héros de Netflix

Daredevil

 

Abonnée à la chaîne Netflix, j’ai eu l’occasion de voir la nouvelle série de Netflix et Marvel : Daredevil. Etant plutôt une fan des héros DC Comics, j’appréhendais un peu cette série.

Pour ceux qui ne connaissent pas le super-héros aveugle, Daredevil, je vous fais un rapide synopsis. A neuf ans, Matt Murdock perd la vue en sauvant un homme d’un accident de voiture. Il développe alors petit à petit des acuités extraordinaires. En grandissant, il devient avocat le jour et super-héros la nuit. Il veut sauver son quartier, Hell’s Kitchen, des malfrats.

 

Cette première saison de Daredevil se centre sur les origine du héros masqué, ne vous attendez donc pas à directement voir le super-héros en costume rouge. Dans cette saison Matt Murdock se cherche et teste ses pouvoirs. Il est habillé tout de noir. On voit ainsi son évolution et on comprend petit à petit ses motivations et les démons qui le tourmentent.

Cette saison est aussi l’occasion d’introduire les personnages importants qui entourent le héros : Foggy Nelson son meilleur ami et aussi associé, Karen Page amie et secrétaire du cabinet d’avocat, Claire Temple, une infirmière qui aide le justicier, Stick, son mentor et enfin Ben Urich, un journaliste. Bien qu’une grande partie des personnages du comics soit présent dans la série, ils n’ont pas forcément la même importance. Je ne vous en dis pas plus pour éviter les spoilers.

Ce qui m’a plu dans cette série c’est sa noirceur. La série est très sombre aussi bien dans l’esthétique que dans l’histoire. Beaucoup de scènes sont tournées la nuit, les bagarres du justicier mais aussi des scènes annexes. D’ailleurs plus on avance dans la saison moins on voit la lumière du jour. Grâce à cette esthétique, on peut se mettre dans la peau de Daredevil. De plus, le héros a une part obscur qui se révèle au fur et à mesure. Une autre part obscur de cette série, c’est son super-méchant, Wilson Fisk dit Le Caïd, qui est admirablement joué par Vincent D’Onofrio (Full Metal Jacket, New York, Section Criminelle). Il n’apparaît pas dès le début de la série, le mystère reste mais dès qu’il apparaît il crève l’écran par sa prestance. Pour moi c’est LE personnage de la série, je la regardais presque que pour lui. Il joue à merveille l’homme torturé, limite schizophrène. Jusqu’à ce qu’il s’énerve vraiment j’avais l’impression qu’il était gentil… Puis petit à petit, il lâche la bête en lui.

Du côté des autres acteurs j’ai moins été impressionné et limite un peu déçue. Surtout pour le personnage de Daredevil/Matt Murdock joué par Charlie Cox (Stone of Destiny). L’acteur s’est laissé pousser une barbe pour se donner un physique plus mature mais ça ne fonctionne pas, il a une tête de premier de la classe, chétif. Cependant, petit à petit, on s’habitue à lui malgré sa tête de gentil garçon. Karen Page est jouée par la très jolie Deborah Ann Woll que nous avons vu en vampire dans True Blood, elle incarne assez bien son personnage même si je la trouve un peu fade. Du côté de Foggy Nelson, on trouve un acteur pas très connu, Elden Henson qui campe bien son personnage. Mais il y a surtout la belle Rosario Dawson (Sin City, Boulevard de la mort) qui incarne Claire Temple.

Je vous conseille vivement cette série si vous aimez les héros torturés et les univers sombres, mais surtout regardez la pour le super Vincent D’Onofrio, mon coup de cœur !

La mangue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s