Pitch Perfect #Session Canapé

Récemment, j’ai pu découvrir, avec un un grand enthousiasme, la bande annonce du film Pitch Perfect 2, la suite du, très réussi, Pitch Perfect sorti en 2012. C’est pourquoi j’ai décidé de vous faire un petit article sur le premier film qui m’avait étrangement plu. Effectivement, ce film mieux connu en français sous le titre de Hit Girls ressemblait à une sorte de Glee, qui surfait sur la popularité de la série alors encore acclamée par tous.

Alors oui il y a de quoi faire des analogies. Le côté chantant forcément, un groupe de semi-losers qui deviennent amis en formant une chorale ainsi que ce ton un peu décalé qui joue sur l’auto-dérision. Il y a quand même des différences car ici l’action se situe à l’université donc les problématiques lycéennes sont mis un peu à la poubelle (même si on a aussi droit à du flirt et de la romance) . Dans ce film, il y a réellement des clashs entre les chorales, les traditionnelles et les plus “hype” s’opposent. L’histoire en quelques mots est celle de Becca. Elle arrive à l’université mais elle désire devenir DJ. La jeune fille s’est donc inscrite à contre-coeur, forcée un peu par son père avec qui elle a des problèmes relationnels. Elle fait un deal avec celui-ci si elle s’inscrit dans une association mais que rien ne fonctionne, elle aura droit de partir à L.A pour vivre son rêve de DJ. Elle auditionne alors pour une chorale de filles avec lesquelles elle tente de gagner un concours de chant prestigieux. En plus de cet affrontement avec plusieurs chorales de tout le pays, il y a le duel plus particulier qui se noue entre l’équipe des filles appelé non sans ironie les Bellas avec l’équipe des hommes de l’université les Treblemakers. Une sorte de West Side Story revisité, modernisé et un plus infantilisé. A vrai dire, l’histoire est relativement banale, ce n’est pas le scénario le plus original de l’histoire, mais voilà les acteurs jouent bien, les musiques sont très bien choisis, réajustées et mises en valeur par ces interprètes et les dialogues sont drôles. Le film renoue avec la tradition des films cultes pour ados dans la veine de Mean Girls et Easy A. Durant le film, on découvre aussi la création d’un groupe, l’évolution entre une imagerie un peu traditionnelle des filles bien sous tout rapport qui ne fonctionne pas et qui évolue grâce à l’arrivée du personnage outsider, Becca joué par Anna Kendrick. C’est dans ce film aussi qu’est repris la mode du Cup, qui consistait à faire un rythme avec un verre en plastique et qui prend un nouvel élan et fait le buzz sur Internet. Le film n’est pas forcément d’une grande recherche au niveau de la réalisation mais les chansons et danses, elles ont bénéficié d’une attention particulière. L’ayant vu plusieurs fois, je peux garantir que le ton n’est pas si tout public avec notamment de nombreuses vannes sexuelles disséminées dans le film. Car oui s’il y a quelque chose à préciser c’est que ce film est avant tout très drôle grâce à de seconds rôles savoureux, notamment du côté des filles avec Rebel Wilson dite Fat Amy et du côté des garçons avec Adam Devine dit Bumper. C’est un film qu’on regarde avec plaisir seul ou à plusieurs, avec pop-corn, chocolat où on se met à fredonner les chansons par la suite car elles restent dans la tête. La bande annonce de la suite envoie du lourd, nous n’allons pas être déçus, en attendant sa sortie, vous pouvez toujours voir ou revoir le premier film.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s