Fabrice Eboué, Levez-vous !

fabrice-eboue

Peut-on rire de tout ? Fabrice Eboué nous prouve que oui. Sans tabou, sans langue de bois, tout le monde en prend pour son grade dans son nouveau spectacle : Fabrice Eboué Levez-vous, ça marche et ça fait du bien de rire !

Dès le début du spectacle, Fabrice Eboué prend à partie le public. Conseil : si vous ne voulez pas vous faire repérer évitez d’être devant. Il se moque directement mais gentiellement. Il trouve les bons mots et s’adapte à la salle et à la ville où il joue.

Dans ce spectacle, l’humoriste parle de la politique et du « mou » François Hollande, de l’adoption des couples homosexuels, de l’Islam, des paradoxes de la religion catholique… Loin de gêner le public, les gens rigolent. Parce que ça fait du bien, on n’ose plus rien dire, rien faire de peur de choquer, la société est aseptisée mais l’humoriste, s’il le fait bien, nous permet de rire et de sortir de ce carcan sociétal. Fabrice Eboué le dit très bien « Nous, les humoristes, on est «le cachet d’aspirine» des gens, comme disait Brel. Le but, c’est de leur faire du bien. De leur faire oublier un moment les problèmes en se moquant de tout et avant tout de soi-même. » (cf article).

 

Mais qui est Fabrice Eboué, cet homme qui ose ? L’humoriste commence sa carrière en 2000 en jouant ces deux spectacles, Alleluia ! et Envers et contre tout !, sur plusieurs scènes parisiennes. En 2006, il devient le comparse de Marc-Olivier Fogiel dans l’émission T’empêche tout le monde de dormir. Après l’arrêt de l’émission on le retrouve à la radio dans l’émission de Laurent Ruquier On va s’géner mais aussi à la télévision dans le Jamel Comedy Club. Il se lance ensuite dans le cinéma, en 2010, où avec son collégue Thomas Ngigol, il réalise et joue dans Case Départ. Au même moment, il tourne en France avec son spectacle Fabrice Eboué, Faites entrer l’accusé. Par la suite, il co-écrit une série sur Comédie, United colors of Jean-Luc, et met en scène trois spectacle dont celui de sa compagne, Amelle Chahbi, Amour sur place ou à emporter. En 2014, il se relance dans le cinéma, toujours avec Thomas Ngigol, dans Le Crocodile du Botswanga.

Cet homme est donc un touche à tout. Il arrive à marquer les esprits car il fait rire sur des sujets tabous. Donc un conseil, si Fabrice Eboué passe dans votre ville, n’hésitez pas une seconde et allez voir son spectacle, vous vous sentirez bien mieux après.

La mangue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s