AMERICAN SNIPER ou la version édulcorée de La Légende…

308555id1i_TheJudge_FinalRated_27x40_1Sheet.indd

 

Le dernier film de Clint Eastwood fait déjà un carton dans les salles, presque tout ce que ce réalisateur/acteur touche se transforme en film à succès. Million Dollar Baby, Gran Torino ou encore Lettres d’Iwo Jima sont pour moi des grands films, des chefs d’œuvres, mais American Sniper j’ai envie de vous dire : passez votre chemin.

Avant de rentrer dans la polémique je vous fais un rapide synopsis. Le film relate la vie de Chris Kyle, membre du SEALs et tireur d’élite de l’armée américaine. Ce sniper est surtout réputé pour avoir tué en Irak 160 personnes même si lui en revendique 255.

Il faut dire que je partais déjà avec un gros à priori dû aux critiques que j’avais lu sur ce film,, j’ai lu pas mal d’articles sur le Super Sniper américain surnommé La Légende. Ce que j’ai lu m’a laissé un goût amer dans la bouche et a sûrement influencé sur mon avis négatif du film. Pour résumer, Chris Pyke est loin d’être un héros de guerre comme a bien voulu le voir des millions d’américains, il a effectivement tué beaucoup de personnes dont des femmes et des enfants et avouait sans scrupule n’avoir aucun remord et aucun regret (cf article). De retour de la guerre, il a aidé des vétérans, mais a aussi prôné les armes à feu et a fait de sa vie de soldat une gloire en se produisant dans des shows télés et en écrivant ses mémoires. Il a même été jusqu’à raconter des mensonges pour préserver le mythe de l’homme de guerre (cf. article). En résumé, cet homme est loin d’être un bon samaritain. Soit. On aurait pu en rester et là montrer une biographie brute de cet homme mais Eastwood en a décidé autrement.

Loin de nous montrer la vraie facette, froide et limite psychopathe de cet homme, Clint Eastwood choisit de nous montrer Chris Kyle comme LE héros de guerre, l’homme pieux prêt à tout pour sauver sa patrie. Les américains et leur pays une longue histoire d’amour… Quand il s’agit de parler de la guerre, ils en rajoutent des tonnes et restent rarement impartiaux (vive les clichés !). Mais bon tous cela n’a rien de très étonnant venant d’un homme qui lui-même prône les armes à feu dans son pays.

Dans American Sniper, on est loin de l’image que nous donne la presse de cet homme. Ici Chris Kyle doute, il cherche un sens, il se questionne et on occulte totalement sa vie après l’Irak, pas très glorieuse…  Encore un film sur la gloire américaine, il y en a marre.

Pour en revenir à des choses moins polémiques parlons de l’aspect formel du film. 2h12 c’est très long ! 2h12 de tirs, d’ellipse temporelles pas très claires, de tirs, de retour aux USA, de tirs…. C’est long ! On ne peut pas dire que les dialogues encombrent le film… Et si vous souhaitez voir un vrai film de guerre, plein d’actions, mieux vaut ne pas s’arrêter ici. Non, la caméra ne se focalise que sur un homme (évidement puisque c’est sa biographie) donc on ne voit pas grand-chose autour de lui. Heureusement pour nous, et c’est sûrement le seul point positif d’American Sniper : Bradley Cooper prend les traits de La Légende, et il joue son rôle à la perfection, limite autiste à certains moments, il crée un sniper parfait focalisé sur son objectif. Il est totalement métamorphosé en homme méga musclé, plein de testostérones et affiche une petite mimique sur le visage propre à son personnage.

Je terminerais par la touche humoristique du film la fameuse poupée en plastique, car oui Clint Eastwood a eu beaucoup d’argent pour faire son film mais n’a pas trouvé le moyen de tourner une scène avec un vrai bébé… Je vous laisse juger par vous-même en regardant ce lien.

Comme vous l’aurez compris je ne vous conseille pas American Sniper, trop de bons américains, trop de faux héros, trop de fausseté…

La mangue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s