The Flash, Gotham et Constantine : les nouvelles séries basées sur l’univers DC Comics

THE-FLASH-Gotham-Constantine

Avant de commencer cet article, je te tiens à préciser que je ne m’y connais pas beaucoup en univers DC Comics, je vais donc me baser pour cet article sur des informations prises sur Internet et par des fans.

Commençons par le super-héros qui va plus vite que son ombre, j’ai nommé Flash. La série The Flash se base sur l’univers du second Flash de l’univers DC Comics (pour en savoir plus sur les Flash et leurs univers, vous pouvez consulter la page Wikipédia) , Barry Allen. Barry dans la série télé, comme dans le DC, est un policier scientifique. Lors de l’explosion d’un accélérateur de particules des laboratoires Wells il se fait frapper par la foudre et sombre alors dans le coma. A son réveil, neuf mois plus tard, il se rend compte qu’il peut courir à une vitesse surhumaine et guérir très vite. Avec l’aide du docteur Wells et de son équipe, il arrive à maîtriser son pouvoir et à retrouver les métas humains (humains avec de super pouvoirs) qui ont subi des mutations génétiques comme lui.

La série est pas mal, bien construite, car elle tient en haleine. Malheureusement, elle fait très série pour adolescents : les histoires d’amours, les problèmes d’alcool, les problèmes existentiels… Tout est mis en place pour que les ados se retrouvent dans cette série. Au-delà de ça, Barry Allen est un héros « cool », drôle et attachant. Dans The Flash, contrairement à Arrow (sauf Deathstroke) les supers-méchants et les supers-héros sont plus spectaculaires avec pleins de super pouvoirs. L’histoire de fond est intéressante, Barry Allen cherche le meurtrier de sa mère qui semble avoir les même pouvoirs que lui.

 

Tournons nous maintenant vers l’univers de Batman avec la série Gotham. Cette série est un préquel de Batman et s’intéresse à l’inspecteur Gordon et à la ville de Gotham City. La série commence sur l’arrivée de l’inspecteur James Gordon à Gotham, sa première enquête concerne le meurtre des parents de Bruce Wayne. Petit à petit, l’inspecteur Gordon va se rendre compte que toute la ville est corrompue et qu’il va devoir faire des choix difficiles. A côté de ça, on voit la naissance de personnages de l’univers de Batman : Batman, Catwoman, Sphinx, Pingouin… Cette série est plus une série policière qu’une série fantastique avec des supers-héros. Ici, c’est surtout les bas-fonds de Gotham qui nous sont montrés : la pègre, la drogue, la corruption, les meurtres. Il n’y a encore aucun super-héros pour sauver la ville, seul James Gordon semble être incorruptible.

Malgré l’ambiance pesante et noire de Gotham City, qui est bien représentée par l’esthétique de la série, on s’ennuie un peu en regardant Gotham. Il ne se passe pas grand-chose. L’histoire de fond, les mafieux dirigeant la ville, est lente et pas très intéressante. Seule la naissance de Batman a un réel intérêt dans cette série. Effectivement, on voit le jeune Bruce Wayne se poser des questions sur sa ville, sur l’entreprise de ses parents et sur le meurtre de ces derniers. Le Pingouin est aussi un personnage intéressant de cette série notamment grâce à l’acteur Robin Lord Taylor qui est vraiment bon dans ce rôle. Du côté de l’inspecteur Gordon nous retrouvons l’acteur Ben McKenzie, connu pour son rôle de Ryan dans la série Newport Beach. Je le trouve un peu fade pour ce rôle. Il est un peu mono-expressif et sans vie. Dommage, car ça aurait pu être une bonne série le rôle principal avait été porté avec un acteur plus charismatique.

 

Maintenant je vais vous parler de la série qui m’a le plus plu de cette sélection des DC Comics, Constantine. Cette série se base sur le DC Comics Hellbazer qui suit le personnage de John Constantine. Dans le DC, Constantine est un anti-héros, désagréable, qui fume tout le temps, c’est un magicien de l’occulte qui cherche à déjouer les plans de Satan. Il sait déjà son âme perdue, il est donc blasé et nonchalant.  Du côté de la série, on retrouve un peu tous ses éléments. La série commence sur John Constantine enfermé dans un asile de son plein gré, il a perdu son âme lors d’un exorcisme et cherche la rédemption. Mais son passé le rattrape et il doit se remettre à la chasse aux démons.

A l’opposé des deux séries citées plus haut, Constantine est une série très noire. L’épisode Pilot a été descendu en flèche par la critique et il est vrai qu’il n’est pas très représentatif du reste de la série, un peu fouilli. Plus on avance et plus la noirceur de Constantine et de son univers se dévoile. Ici non plus il n’y a pas de superpouvoirs vue que Constantine est un exorciste/magicien, on est plus proche d’une série comme Supernatural en beaucoup plus adulte.

En comparaison avec le DC Comics, le Constantine de la série est moins nonchalant, moins cynique, plus humain, ce qui peut déplaire aux fans du DC. De plus, Constantine ne fume pas… Donc le personnage perd une grande partie de sa caractéristique. L’acteur, jouant John Constantine, Matt Ryan, n’est pas très connu mais prend très bien les traits de l’anti-héros. Il a un petit accent anglais ce qui le rapproche de son personnage de Constantine qui est né à Liverpool. Malheureusement, la série ne rencontre pas le succès escompté, les audiences ne montent pas beaucoup aux USA.

 

Apparemment, l’univers DC Comics fait un carton dans le monde de la télévision, il paraîtrait qu’un autre super héros de cet univers va voir le jour sur nos petits écrans… En attendant d’en savoir plus sur l’identité de ce nouvel héros, je vous laisse regarder les trois séries que je vous ai présentées, avec une préférence pour Constantine et The Flash.

La mangue

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s