New York Melody, une comédie romantique ?

New York Melody

New York Melody (Begin Again en anglais, allez chercher pourquoi une traduction différente) est un film sorti en 2013, écrit et réalisé par John Carney.

J’avais été tout de suite charmée par la bande annonce et le casting alléchant : Keira Knigthley et Mark Ruffalo qui se rencontrent, à New York, par le biais de la musique.

L’histoire en quelques lignes est celle de Greta (Keira Knigthley) anglaise habitant à New York avec son petit ami Dave. Ils écrivent ensemble de la musique, Dave devient de plus en plus connu et avec le succès décide qu’il ne veut plus être avec Greta. Celle-ci noie son chagrin dans un bar où il y a une scène ouverte pour jouer des morceaux personnels. C’est là que Dan (Mark Ruffalo), lui au bord du désespoir, la découvre. Dan est un producteur de musique en déclin qui s’est plongé dans l’alcool pour oublier son exclusion du label qu’il a crée et aussi sa vie de famille morcelée. Il est époustouflé par la grâce de la jeune fille et lui propose de la produire en créant un album enregistré en plein air dans tout New York.

 

Après avoir vu la bande annonce, j’avais été attirée par le côté un peu guimauve de l’histoire mais aussi par la simplicité avec laquelle était présentée l’histoire.  Mais le film vaut plus que sa bande annonce. C’est rafraîchissant et moins prévisible qu’il pourrait n’y paraître, car à travers la relation qui se noue entre les deux personnages principaux Dan et Greta John Carney nous propose de parler d’une histoire d’amour avec la musique et avec New York.

Ce n’est pas réellement l’histoire d’une fille qui a le coeur brisé et qui rencontre un garçon, en tombe amoureuse et tout va pour le mieux, c’est un petit peu plus subtil. C’est l’histoire d’une rencontre, à un moment donné, d’un échange musical, de deux êtres aux coeurs brisés qui s’accompagnent pour un petit bout de chemin.

Le film est aussi une parabole sur la musique, un thème qu’il porte à coeur qu’il avait déjà mis en avant dans Once, sa comédie musicale populaire et acclamée.

On se laisse aussi porter par l’alchimie et le charme certain des comédiens : Keira Knigthley en jeune fille moins fragile qu’elle n’en a l’air, Mark Ruffalo en grognon amoureux de la musique, moins salaud qu’il n’y paraît. Mais aussi une belle brochette de seconds rôles : Adam Levine jouant l’ancien petit ami rockeur de Greta et qui se débrouille pas mal, l’excellent britannique James Corden en meilleur ami de Greta et aussi le bon joueur et drôle Cee Lo Green dans son propre rôle.

On passe donc un bon moment avec ce film. Alors si vous avez d’une mélodie automnale, je vous propose d’y jeter un coup d’oeil.

La pomme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s