BALADE ENTRE LES TOMBES, un thriller glauque et sombre

Balade entre les tombes

Avec L’abricot nous voilà parti pour aller voir le fameux Gone Girl de David Fincher. Arrivé au cinéma, L’abricot sort son portable avec dessus les billets précommandés sur internet et il remarque qu’il s’est trompé de film et nous a pris des places pour Balades entre les tombes.

Après mettre moqué, gentiment, de L’abricot, nous nous informons sur le film que nous allons finalement voir. Le synopsis est loin d’être alléchant loin d’être alléchant ; Liam Neeson prend les traits d’un ancien flic alcoolique qui recherche les meurtriers de la femme d’un dealer. Après avoir lu ça, je me suis dit qu’on allait encore avoir le droit à un Taken. Mais je me trompais ! Et heureusement !

Alors effectivement, Liam Neeson incarne Matt Scudder, un ancien flic alcoolique, effectivement, il recherche le meurtrier de la femme d’un dealer, mais on est très loin du film d’action plein de testostérone. Le film met en avant deux quêtes parallèles, celle de la recherche des meurtriers et celle de cet ex-flic qui cherche à se repentir de ses actes. L’enquête de Matt Scudder le mènera plus loin que la simple lutte entre dealers. Petit à petit, il va découvrir qu’il a affaire à des tueurs en série.

 

Ce film est adapté du livre éponyme de Lawrence Block, lui même issu d’une série de dix-huit romans consacrés à Matt Scudder. Nous avions déjà pu voir une adaptation de ces romans sur nos écrans avec le film Huit millions de façon de mourir.

Scott Frank, le réalisateur, nous propose une adaptation sombre du roman. Ici, il n’y a pas de fioriture, même le générique est très épuré. L’image est pâle, sombre, on a l’impression de regarder un vieux polar, et qui dit vieux polar dit aussi beaucoup de lenteur. Même si moi ça ne m’a pas gêné, L’abricot quant à lui, a beaucoup baillé.

Le film nous entraîne dans une enquête glauque et terrifiante, dès les premières images on sait que ça ne va pas être une partie de plaisir. Dans ce film, on est plus dans la suggestion que dans la démonstration. Ne vous attendez pas à voir du sang partout. J’ai lu pas mal d’articles qui comparaient Balade entre les Tombes à Prisoners (relire notre critique du film ICI) de Denis Villeneuve, pour le côté suggestif et  la noirceur du film je suis plutôt d’accord avec cette analyse. Mais du côté de l’intrigue on est loin de l’imagination de Denis Villeneuve. Même si l’intrigue de Balade entre les Tombes est bonne, elle est assez évidente. On ne nous laisse pas le temps de deviner les meurtriers, ils nous sont très vite présentés et l’issue du film parait vite évidente. Cependant, pour moi, l’enquête est juste un prétexte au film. J’ai plus eu l’impression qu’à travers cette histoire de meurtre c’était Matt Scudder que l’on examinait à la loupe. Dans sa quête pour la vérité, il va arriver à la rédemption et sur son chemin il va croiser des gens qui vont l’y aider.

Liam Neeson est donc étonnant dans ce rôle, bien qu’il joue encore un flic ou un ancien alcoolique, il joue son personnage dépressif et paumé avec beaucoup de pudeur et de retenue.

J’ai donc beaucoup aimé ce film et je ne regrette pas que L’abricot se soit trompé. Alors laissez vous tenter par Balade entre les tombes.

La mangue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s