YOU’RE THE WORST

img-web-youretheworst-1400x750

You’re the worst est une série crée par Stephen Falk ( qui a travaillé sur Weeds) et diffusée sur la chaîne FX depuis cet été.

L’histoire est celle de deux personnages égocentriques, à la liste longue de défauts. D’un côté Jimmy (joué par Chris Geere), un romancier britannique égoïste et sans tact qui a publié un livre après une grosse rupture. Depuis, il passe son temps à maudire les autres et à dire tout haut tout ce qu’il pense. De l’autre côté, Gretchen (Aya Cash), une attachée de presse pour des rappeurs très bêtes. Elle est très cynique et ne croit en rien, bordélique et sans limite, sexuelle et auto-destructrice.
Ces deux là sont considérés, par la plupart des gens, comme les pires de leur espèce. Ils se rencontrent lors du mariage de l’ex de Jimmy et et soeur de la meilleure amie de Gretchen.
Pendant que Jimmy fait un esclandre avec la mariée, elle vole des cadeaux du mariage. Ils décident l’un et l’autre, après avoir couché ensemble, de débuter une sorte de relation mais pas dans le sens orthodoxe que tout le monde présente: ils ne sont pas vraiment en couple, ni vraiment “sex-friend”
Ils se mettent ensemble en admettant que ça ne peut pas marcher.
C’est sur leur histoire que se centre la série, sur leurs incapacités à être ensemble ou avec quelqu’un, à étudier à la fois leurs névroses et peurs liés aux traumatismes du passé.

Avec eux, deux personnages hauts en couleurs, Lindsay (Kether Donohue) la meilleure amie de Gretchen récemment mariée, alors qu’avant elle faisait les 400 coups avec tous les mecs et Edgard (Desmin Borges), meilleur ami de Jimmy, militaire traumatisé revenu d’Irak, qui lui sert à la fois de cuistot et de conscience émotionnelle.

L’idée de la série est avant tout d’être drôle et de parler sans tabou des relations sexuelles et “amoureuses”. Les personnages sont grinçants et on en redemande. Finalement, l’idée d’un discours sans limites, plus libéré, s’avère moins réelle au fil des épisodes. Petit à petit, on assiste à une “ humanisation” et un retour à la normale des personnages.

Cela reste rafraîchissant notamment avec la découverte de nouvelles têtes, peu vues auparavant sur d’autres programmes, Aya Cash et Desmin Borges étant pour moi ceux qui ont vraiment le plus d’impact à l’écran.

Ce n’est pas une grande série à laquelle on peut devenir addict, mais c’est sympa pour passer le temps. Je me pose la question sur l’évolution de la série basée sur la relation des personnages, à part des ruptures successives tout au long des saisons. Mais ca va être vite lassant!

Si vous n’avez rien à vous mettre sous la dent et que vous voulez passer un moment de détente, mettez vous à You’re the worst.

 

la Pomme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s