THE BLACKLIST, une nouvelle série de TF1

The-Blacklist

Cet été j’ai encore fait plein de découvertes de nouvelles séries. Je commence par vous parler de la série The Blacklist car elle passe en ce moment sur TF1 et ça vaut le détour.

Au début, j’étais un peu sceptique en lisant le synopsis. Effectivement, la série démarre sur Raymond Reddington, dit Red, l’un des fugitifs les plus recherchés par le FBI. Red décide de se rendre au FBI. Il veut les aider à faire tomber les criminels et terroristes que le FBI croit introuvables qu’il a répertorié au fil des années dans une liste, The Blacklist. Mais en échange de son aide, il veut ne coopérer qu’avec une nouvelle profileuse, Elizabeth Keen. La nouvelle recrue du FBI va collaborer avec l’ancien terroriste et elle va petit à petit en apprendre un peu plus sur son passé à elle et à Red.

J’avais un peu peur du déjà vu. En effet les séries policières ont tendance à toutes se ressembler, avec plus ou moins de succès. Cependant la série The Blacklist se détache du lot malgré ses bons et ses mauvais côtés.

Je commence d’abord par la note négative. Bien que l’histoire de fond soit originale ; j’y viendrais plus tard ; les histoires qui entourent les épisodes sont eux un peu trop répétitif et déjà vu. Dans chaque épisode il y a un méchant : des terroristes russes, allemands, des poseurs de bombes, kidnappeur d’enfants. Donc ici pas de nouveauté…

Autre point négatif : les comédiens, à l’exception de James Spader (Boston Justice) qui joue Red, les autres acteurs ne sont pas terribles. Je pense particulièrement à Megan Boone, l’interprète de Elizabeth Keen, ou encore Ryan Eggold (90210), son mari. Leur interprétation des personnages est un peu sans relief et sans vie, c’est dommage car ils ont tout les deux une place de choix dans cette série.

Le plus de cette série c’est donc l’histoire de fond. Un terroriste qui décide de collaborer avec le FBI et qui se lie avec la profileuse  c’est assez atypique. Petit à petit, on découvre la vérité sur ces deux personnes et leur famille, le mystère qui entoure Red et Elizabeth se dissipe au fil des épisodes mais les questions se multiplient.

James Spader est une révélation pour moi. Il a déjà eu de multiples récompenses pour son rôle dans Boston Justice. Dans The Blacklist, l’acteur fait la différence. En gardant des traits impassibles, il rend son personnage mystérieux et nous trouble. On ne sait pas si on doit l’aimer ou le détester.

Un dernier point positif concerne encore les acteurs, pour une fois on ne ressort pas des acteurs du placard. Ici, les acteurs assez neuf, notamment Megan Boone ; qui n’a pas été beaucoup vue à l’écran.

Pour les autres, si vous aimez le style policier, je vous conseille cette série, James Spader vaut le détour. Pour ceux qui regardent la sérieà l’heure américaine, la saison 2 recommence le 23 septembre.

La mangue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s