Zach Braff nous offre Le Rôle de ma vie

affiche_role_de_ma_vie

Comme je l’avais déjà écrit dans un précédent article sur la série Scrubs, je suis une fan inconditionnelle de Zach Braff. Garden State, son premier film en tant que réalisateur, est devenu un de mes films cultes, c’est donc tout naturellement que je suis allée voir Wish I was here sortie en France sous le titre : Le Rôle de ma vie.

Zach Braff campe ici Aidan Bloom, un acteur raté, qui tente tant bien que mal de percer à Hollywood. Il est marié à Sarah (Kate Hudson) avec laquelle il a eu deux enfants. Quand le pére de Aidan, Gabe (Mandy Patinkin), apprend qu’il a une récidive de son cancer, il décide de payer un traitement expérimental. A cause du prix de ce traitement, Gabe ne peut plus payer l’école privé de ses deux petits-enfants. Aidan se voit donc contraint de faire l’école à la maison, refusant de mettre ses enfants dans une école publique. Tous ses évènements le chamboulent et l’amènent à se questionner sur le sens de sa vie.

Financé entièrement par les fans grâce au site Kickstarter, ce film tient toutes ses promesses. Nous avons à la fois du rire, de la tristesse et de la réflexion. Zach Braff nous entraîne dans les tréfonds des relations familiales, dans une méditation sur la vie et le sens qu’on lui donne.

Aidan dans sa quête pour réaliser son rêve, être acteur, perd l’objectif de sa vie. Zach Braff nous invite à réfléchir au plus important, il nous apprend à lâcher prise. Dans cette quête spirituelle, Zach Braff nous offre une introspection. Chaque personne peut se reconnaître dans ce personnage. Il nous montre l’importance de la famille et la place que peut prendre nos rêves dans notre vie. Il faut savoir abandonner certaines choses pour accéder au bonheur, voilà pour moi le message du film.

Ce film est extrêmement spirituel. Zach Braff nous conduit dans une réflexion sur « Dieu », sur ce qu’on entend derrière ce mot. Les enfants de Aidan vont à l’école judaïque et Aidan et sa femme semblent athées. Cependant confrontés à la maladie ils cherchent un point d’accroche, un soutien et en viennent à réfléchir sur la croyance. Le seul reproche que je peux faire à ce film est qu’Il se perd un peu dans une semi philosophie sur la religion.

Du côté du casting, les acteurs ont été particulièrement bien choisis, on sent comme une alchimie entre eux : Zach Braff, Kate Hudson, Mandy Patinkin (Homeland), Joey King (Le monde fantastique de Oz) dans le rôle de Grace et Pierce Gagnon dans celui de Tucker et encore Josh Gad, qui joue le frère d’Aidan, Noah. Zach Braff aime s’entourer de ses amis pour ses films ce qui donne un côté authentique à l’histoire.

Ce film est aussi l’occasion de revoir le duo Zach Braff/Donald Faison, ainsi qu’une apparition de Jim Parsons, ami du réalisateur depuis leur collaboration dans Garden State.

Pour finir, la bande son, très pop folk, du film est parfaite, elle accompagne chaque scène avec justesse.

Je vous conseille donc fortement d’aller voir ce magnifique film. Mais n’oubliez pas votre paquet de mouchoirs…

La mangue

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s