GODZILLA, le roi des monstres plus vrai que nature

godzilla_affiche

Avant de commencer à faire la critique du film Godzilla, de Gareth Edwards, je tenais à vous parler de l’IMAX-3D : c’était ma première fois. J’avais déjà testé la 3D certains films valent le coup, d’autres moins. Le plus de la 3D  reste la publicité Haribo ! Pour l’Imax c’est pareil. La publicité explicative de l’Imax commence et « Wahou ! », j’en ai eu plein la vue et les oreilles, en même temps je me suis dit que si on avait ça pendant 2h, j’allais vomir avant la fin du film… Le film commence et  la publicité avant en jette plus que le film en lui-même. Alors j’ai un avis mitigé sur la question, vu le prix d’un film en Imax ça ne vaut pas le coup, mais je pense que pour certain film, surtout des films de science-fiction ça peut être génial et pour Godzilla, l’Imax et la 3D valent le coup !

Revenons à nos moutons, ou plutôt à Godzilla. L’histoire de ce reboot suit, au début, un physicien nucléaire, Joseph Brody, qui, après un tremblement de terre dans sa centrale nucléaire au Japon, voit sa vie et sa famille s’étioler. Pour lui, le tremblement de terre n’en est pas un. Il décide de prouver sa théorie coûte que coûte en retournant sur les lieux du séisme. Il découvre alors que la centrale nucléaire ne s’est pas effondrée à cause de tremblements de terre mais de monstres qui se nourrissent de radiations nucléaires. Ces monstres sont surveillés par une organisation top secret baptisé Monarch. Malheureusement, les monstres se réveillent et ils menacent de tout détruire…

Tout l’aspect positif de ce film réside dans les effets spéciaux. Godzilla est vraiment bien fait, la bataille entre les monstres est le point d’orgue de ce film. La 3D rendait particulièrement bien, on avait l’impression à certains moments d’être à la place du personnage. On est très loin du premier Godzilla (1954) qui ressemblait plus à un film de série B où les monstres ressemblaient à de grosses peluches.

Voilà pour l’aspect positif du film après il y a le reste… Des acteurs moyens, un scénario, proche des anciens films, qui manque de vigueur, un rythme très inégal ; la première partie du film est très longue et la seconde est AMAZING !

Commençons par les acteurs. J’étais heureuse de trouver Bryan Cranston (Malcolm, Breaking Bad) sur grand écran, malheureusement on ne le voit que 10 minutes. Son personnage, Joseph Brody, n’est pas le personnage principal du film, ici c’est son fils Ford Brody qui tient le premier rôle. Ford Brody est joué par Aaron Taylor-Johnson. L’acteur est très loin du chétif Kick-Ass, il joue, dans Godzilla, un militaire américain stéréotypé. Pas de grande réplique, son personnage nous sert juste de trame pour suivre les monstres. Rien d’exceptionnel. Ne parlons pas d’Elizabeth Olsen, qui joue la femme de Ford, Elle. L’actrice est très très loin de son grand rôle dans Martha Marcy May Marlene qui lui avait valu plusieurs prix. Pour ce film, elle joue une simple potiche, qui n’apporte rien au film si ce n’est la dose d’amour syndical pour un film de testostérones.

En ce qui concerne le scénario, on se perd un peu dans l’histoire entre les personnages de l’organisation Monarch et l’armée. Un coup nous sommes sur un bateau et un autre coup sur terre avec d’autres personnages. La première partie du film est lente, il a du mal à démarrer et puis, dès que les monstres apparaissent, qu’ils commencent à tout dévaster, le rythme s’accélère et on est pris dans l’histoire.

Pour la bande son, elle passe un peu inaperçu, loin de la musique de Puff Daddy et de Led Zeppelin pour le film de Emmerich de 1998.

Au final et malgré plusieurs aspects négatifs, je vous conseille d’aller voir Godzilla pour les effets spéciaux et les monstres impressionnants. Si vous avez l’occasion de le voir en 3D, allez-y, les effets spéciaux en 3D sont encore plus grandioses.

La mangue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s