DIVERGENTE : un teen movie à la sauce américaine

DIVERGENTE

Après avoir vu la bande-annonce du première opus de la quadrilogie de Divergente (Divergent), adaptation cinématographique de la série littéraire de Veronica Roth, j’étais intriguée par ce film de science-fiction. J’ai un faible pour les films futuristes post apocalyptique et pour les teen movies. J’ai donc profité du Lundi de Pâques pour me rendre au cinéma voir la naissance d’une nouvelle super héroïne, Béatrice ou Tris.

Béatrice a 16 ans, elle vit à Chicago dans un monde post apocalyptique. Pour éviter de nouvelles guerres, la ville est divisée en cinq factions : les Sincères qui sont les honnêtes et occupent des fonctions liées à la justice, les Érudits, les intelligents qui s’occupent des fonctions savantes, les Fraternels, pacifistes s’occupent des métiers de la terre, les Audacieux, les plus courageux font régner l’ordre dans la cité, se sont des policiers et les Altruistes, les désintéressés, ils sont le gouvernement et s’occupent des sans-factions errants dans les rues. Au début du film, Béatrice vit avec ses parents chez les Altruistes mais elle ne se sent pas comme eux. Après avoir passé un test pour définir sa faction, elle apprend qu’elle est divergente, elle possède trois aptitudes différentes qui lui permet d’être à la fois Audacieuse, Erudit et Altruiste. Mais les divergents sont redoutés, chassés et tués. Tris décide de rejoindre les Audacieux pour se fondre dans une faction…

Comment ne pas faire de liens en regardant ce film avec Hunger Games ? Le monde est post apocalyptiqe, la société est divisée en faction/caste, une fille se détache du lot et est pourchassée. Ne vous attendez donc pas à une innovation du scénario. Cependant, le monde dans lequel évolue Béatrice est différent, bien qu’il y ait des factions, chacun vit ensemble pour préserver une harmonie dans la société. De plus, alors que Katniss évolue dans tout les Etats-Unis, Béatrice elle progresse dans la seule ville de Chicago, fermée par un immense mur qui est censé protéger les habitants de l’extérieur. Mais bien sûr un teen movie n’est rien sans une histoire d’amour et on peut dire que dans Divergente, ils font tout pour les adolescentes en mal d’amour. [SPOILER Béatrice tombe rapidement amoureuse d’un très bel homme mystérieux, Quatre, son maître d’entrainement chez les Audacieux, il y a des scènes de baisers en veux-tu en voilà sur fond de musique langoureuse.]

Pour ce film, les réalisateurs ont misés sur des acteurs peu connus pour les personnages principaux. On retrouve dans le rôle de Tris, Shailene Woodley, connu pour ses rôles dans le film The Descendants et dans la série La vie d’une ado ordinaire. Dans Divergente, elle est loin de son personnage de sainte nitouche. Elle est très bien dans le personnage de Tris, elle arrive à retranscrire le mal-être de l’adolescente, tout en gardant son côté cucul la praline pour les scènes d’amour. Quatre ou Tobias est joué par Theo James, un beau gosse parfait pour ce rôle et on lui en demande pas beaucoup plus…

La bande originale, très actuelle, renforce ce côté teen movie : Woodkid, M83, Snow Patrol, Banks, Kendrick Lamar et Tame Impala et Ellie Goolding.

Tout les ingrédients sont donc réunis pour faire de Divergente un bon teenpic : le monde futuriste, l’héroïne paumée et super forte, le beau gosse qui fait chavirer la belle et bien sûr elle doit sauver le monde ! Pour moi qui aime ce genre de film, je pense que le pari est réussi mais n’allez pas le voir si les films pour ado vous rebute parce que là vous allez être servi.

La mangue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s