LES COUILLES DE DIEU

9782916141596

Sous ce titre assez drôle et irrévérencieux se cache une sorte de roman d’aventure, initiatique où un héros, qui n’en a pas l’air, traverse toutes sortes de péripéties.

J’avais été attirée par ce livre grâce à une très belle couverture dessinée par Amandine Urruty et grâce au petit commentaire noté sur le devant :”dans la veine des écrits de Boris Vian.”. Il est vrai qu’on peut sentir l’influence de ce grand Monsieur. Malgré tout, l’écriture un peu absurde et farfelue que nous conte Didier Pourquié, sorti tout droit d’un imaginaire barré, n’a pas le côté délicatement poétique des œuvres de Vian.

Les couilles de Dieu n’est pas réellement une apologie ou une dénonciation de la croyance et des différents systèmes de religion. Cependant, il est vrai, qu’à travers le monde fantasque du livre, on s’interroge sur le sens de la vie et jusqu’où va la croyance de chacun non pas seulement en un dieu, mais aussi pour une personne, pour sa famille, pour les mystères naturels du monde et de l’humain.

Ce livre commence par l’histoire banale de Floran Novolo. Il n’a jamais fait grand chose de sa vie et reste dans l’ombre de son frère, le vrai fils prodigue de la famille qui a décidé de devenir passe-muraille (il a la capacité de traverser les murs).

Suite à une de ses traversées dans les murs, il disparaît dans des circonstances mystérieuses. Son frère Floran part à sa recherche et traverse le bout du monde dans cet objectif. L’un des déclics pour Floran, c’est qu’il a appris tout dernièrement de manière fortuite qu’il était malade, cela change tous les paradigmes qu’il s’était instauré dans sa vie et lui donne une force et un élan qu’il n’avait jamais eu auparavant.

Tout au long du livre et à travers l’histoire de Floran, on croise des personnages et lieux pittoresques : des pirates qui s’amochent pour jouer, une liaison amoureuse avec une secrétaire sévère, un pays qui acclame un homme sans l’avoir jamais vu…

Un bon voyage dans le farfelu et l’imaginaire, une écriture assez rafraîchissante, le livre se lit rapidement et se déguste sans modération.

 

La Pomme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s