LILY ALLEN – LA CHANTEUSE GIRL’S NEXT DOOR DE L’ANGLETERRE

lily

Je ne reviendrais pas sur une bibliographie complète de la carrière de Lily Allen mais énoncerait quelques faits pour vous présenter cette chanteuse.

Découverte par son Myspace, elle sort un premier album “All right, still” qui fonctionne du tonnerre avec notamment le single “Smile”. C’est un peu la fille d’à côté, l’anglaise qui peut être votre voisine, la fille normale qui parle comme les gens dans la vie de tous les jours. A travers ses chansons, elle nous raconte la vie de tous les jours.

Elle apporte une certaine fraîcheur, avec des chansons pop acidulées, des textes qui font quand même mouche, pas langue de bois mais pas non plus de grande revendication. Des chansons “feel good” qui vous donnent envie de sauter et qui vous mettent de bonne humeur.

Lily Allen n’a pas sa langue dans sa poche, on retrouve ses propos dans la presse à scandales critiquant plusieurs célébrités et étant prise en flagrant délit de fiesta un peu arrosée, comme toute fille de son âge. Une drôle de relation avec la presse : “je t’aime, moi non plus mon amour”. C’est un peu la poupée de l’Angleterre mais qu’on aime bien écraser, une habitude quasi habituelle dans les tabloïds, comme par exemple avec Kate Middleton.

Lily Allen sort en 2009 un nouvel album It’s not me, It’s you dont est extrait le single Fuck You. J’adore cette chanson que j’ai tant chanté et que je chante toujours avec plaisir notamment avec notre ami Le Melon. Je me rappelle du buzz qu’avait provoqué ce single à l’époque avec de nombreuses vidéos cover de cette chanson, où différents couples de différents pays notamment des couples homosexuels se mettaient en scène dans un grand lipdup récoltant de nombreuses vues sur Youtube. Un hymne contre l’intolérance de certains par le biais d’une musique entraînante.

S’ensuit une période d’absence et un peu de drame pour Lily Allen dont on entend ces malheurs relatés par les tabloïds. Après avoir annoncé qu’elle abandonnait sa carrière, elle revient enfin en 2012 sur le devant de la scène.

Son retour s’est fait en trois temps:

– D’abord elle apparaît en featuring sur la chanson True Love de Pink.

– Ensuite elle reprend tout en délicatesse de la chanson du groupe Keane, Somewhere only we know, à l’occasion d’une campagne de publicité pour Noël. Cette chanson qui était déjà un bijou, elle elle réussit à la sublimer. Avec ce titre, elle se place en haut des charts.

– Enfin avec la sortie de son nouvel album Sheezuz et son premier single Hard Out here, où elle caricature et se moque de l’image et du rôle des femmes dans l’industrie musicale. Les paroles sont mordantes et la musique catchy mais tournant plus vers de la pop commerciale à renfort de boum boum et d’électro basique. Je pensais que la musique faisait partie aussi de la moquerie générale envers l’industrie musicale.Je ne m’étais donc pas inquiétée à l’écoute de ce premier titre. Mais en écoutant les singles suivants, qui composent ce nouvel album, on voit que Lily Allen a passé un virage musical et rentre dans la lignée des chanteuses pop actuels : Katy Perry, Rihanna…

Ce petit charme, ce côté très naturel, moins pré-fabriqué, le côté doucereux qui gratte un peu de sa musique indie pop s’est très nettement estompée sur ce nouvel album.

Je n’arrive pas trop vraiment à accueillir ce retour à bras grands ouverts mais je ne voudrais pas juger trop vite, donc à suivre les prochains mois ce que Lily Allen nous réserve. Elle a fait un retour gagnant avec sa reprise féerique de Keane mais malgré le buzz du clip de son nouveau single Hard out Here, il n’a pas réussi aussi bien. Il semblerait que les gens préfèrent la Lily Allen avec son univers personnel que le stéréotype de la chanteuse de pop.

La Pomme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s