Lointain souvenir de la peau- Russell Banks

lointain_souvenir_de_la_peau_0

Russell Banks est un écrivain américain reconnu par ses pairs, membre de l’Académie des arts et des lettres mais aussi professeur à la faculté de Princeton en littérature contemporaine.

Très engagé, il s’est notamment déclaré ouvertement contre certaines actions de son gouvernement, notamment la guerre en Irak. Il est aussi à la tête d’institution comme le parlement international des écrivains et fondateur du Cities of Refuge of North America pour garantir des lieux d’asile en direction des écrivains menacés ou en exil.

Russell Banks dans ses écrits s’intéresse notamment dans ses histoires aux parcours tragiques et quotidiens de personnes qui doivent faire face aux aléas et injustices de la vie. Il est acclamé par la critique pour son habilité à décrire la vie des classes sociales les plus pauvres de façon très réaliste. De plus il arrive à rendre la lecture agréable malgré les difficultés auxquelles sont confrontés ces personnages pour qui, sans forcément s’identifier à eux, nous ressentons de l’empathie pour leur parcours.

C’est le cas dans son dernier roman, Lointain souvenir de la peau (Lost Memory of Skin).

On y suit le parcours d’un jeune garçon d’une vingtaine d’années appelé Le Kid qui a été condamné comme délinquant sexuel. Il est donc voué à vivre éloigné de toute zone où pourrait se trouver des enfants ce qui réduit relativement son champ d’investigation pour travailler, se loger et vivre tout simplement. Il s’installe ainsi au milieu d’autres personnes déclarés délinquants sexuels (à différents degrés) sous un Viaduc où personne ne prête attention à eux, jusqu’à une descente de police,très médiatisé et politisé qui va bousculer son train de vie habituel.

Le Kid est un peu un gars à côté de la plaque, non pas un pervers mais quelqu’un d’un peu décalé pour qui on éprouve,relativement vite, à la fois de la sympathie et un peu de pitié.

L’autre personnage important de ce livre est le professeur, un homme brillant, très intelligent et atteint d’obèsité morbide, qui décide de s’intéresser au cas de ces délinquants sexuels. Il cherche à trouver la raison de leur “dépravation” qu’il attribue lui au déclin de la société dans lequel il vit.

C’est donc aussi l’histoire de cette rencontre et de cette relation complexe entre ces deux hommes que tout opposent, qui apprennent l’un de l’autre.

Je n’irais pas plus loin dans le récit,mais sachez que plus vous avancez dans le livre, plus l’intrigue s’épaissit. Le roman est tellement prenant qu’on n’a plus envie de reposer le livre pour savoir ce qui va se passer par la suite, la destinée de ces deux hommes.

Même si l’histoire est pleine de rebondissements, elle reste assez réaliste et on ne s’étonne pas de ce qui peut arriver aux personnages même si on a l’impression que la fatalité s’abat sur eux sans cesse. On n’est pourtant pas réellement triste à la lecture car il est vrai que Russell Banks a un talent particulier pour nous emporter dans un univers sombre mais qui ne nous plonge pas dans un marasme sans fin. Ses personnages baissent la tête parfois mais restent toujours en marche.

Les premières pages du livre ne sont pas des plus simples et c’est vrai que j’ai presque failli décrocher au début mais j’ai bien fait de ne pas le faire car la suite en vaut réellement le coup.

Dans son livre, plus que le portrait de personnes touchés par les injustices ou la justice de la société. On est aussi amené à réfléchir justement à celle-ci : quelles sont les règles ? quelle est la normalité ? Jusqu’où la répression et la punition ont-elles raison? N’ont-elles d’ailleurs tout simplement pas tort ? Ce livre nous amène à nous questionner sur une société capitaliste et libérale qui juge des individus et ne remet pas en question ses propres valeurs.

Mais peut-être n’allez pas vous poser toutes ces questions, seulement apprécier l’histoire que Russell Banks nous conte ici.

La Pomme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s