BROOKLYN NINE-NINE, la série golden globeuse

fbc_brooklyn99_fox_fall_adspace_sm

Je me lève lundi matin, mon premier réflexe est de regarder mon portable (et c’est vraiment un très mauvais réflexe…). Après avoir fait un tour sur les réseaux sociaux, avoir checker mes mails, je vais voir les infos. Je tombe sur le palmarès des Golden Globe, cérémonie américaine qui récompense le cinéma et les séries, les prix sont décernés par la Hollywood Foreign Press Association. Vous pouvez retrouver le palmarès ICI.

Force est de constater que la série Brooklyn Nine-Nine fait l’unanimité dans le cœur des journalistes. Elle a gagné deux Golden Globes : celui de la meilleure série comique et celui du meilleur acteur de série comique pour Andy Samberg.

Comme je ne connaissais pas Brooklyn Nine-Nine je me dépêche donc de regarder la bande annonce, de lire les critiques, ça y est je suis convaincue !

Je fais donc chauffer le PC et télécharge (légalement bien sur…) les 12 premiers épisodes de la saison 1 et c’est parti !

Créée par Dan Goor et Michael Schur (Parks and Recreation, Saturday Night Live), Brooklyn Nine-Nine suit le quotidien d’un commissariat de Brooklyn. Elle mélange la série d’humour et la série policière. Pour le côté affaire de police, on repassera, car ce n’est vraiment pas le fond de commerce de la série. Le point d’orgue ici c’est l’humour slapstick ou référentiel (la première phrase de Jack Peralta est une citation de Donnie Brasco), il y en a pour tous les goûts. On rigole du début à la fin de l’épisode. La caméra à l’épaule, on suit les personnages pendant leur enquête et leur vie au commissariat. Chaque moment de la série est prétexte à rire.

Le personnage principal, le détective Jack Peralta, est porté par Andy Samberg, revélé par le Saturday Night Live. Jack Peralta m’a fait penser dans son côté immature à J.D. dans Scrubs. Autour de lui gravitent toute une série de personnages aux caractères très différents et hauts en couleur.

Je vous conseille donc d’aller jeter un coup d’œil du côté de Brooklyn mais attention vous risquez d’attraper des crampes à la mâchoire à force de rire.

La mangue

Publicités

Une réflexion sur “BROOKLYN NINE-NINE, la série golden globeuse

  1. Pingback: Brooklyn Nine-Nine ! La loi sans l'ordre #brooklyn99 #loisansordre - Diantre, c'est inutile !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s