ARROW

3532878-arrow

Les fêtes de fin d’année sont synonymes de pause dans les séries… L’occasion pour moi d’en découvrir de nouvelles à regarder.

Cette année, je me suis lancée dans la série Arrow. J’étais un peu dubitative en lisant le synopsis mais beaucoup de gens autour de moi en disaient du bien alors je me suis dit pourquoi pas.

Je démarre le premier épisode et là, révélation, je ne peux plus m’arrêter… Résultat saison 1 en trois jours et saison 2 (qui se termine pour le moment à l’épisode 9) en une soirée….

Pour ceux qui sont totalement coupés du monde ou qui ne s’intéressent pas plus que ça aux séries je vais vous faire un rapide topo. Arrow est tiré d’un DC Comics des années 1940 appelé Green Arrow. La série met en scène le personnage principal de ce comics «L’archer vert ». Je ne vais pas vous faire ici le parallèle entre la série et le comics car je n’ai pas lu ce dernier. Je vais donc m’en tenir à ce que je connais.

Arrow est Oliver Queen, un riche héritier milliardaire. Cinq ans après le naufrage du bateau de son père il est retrouvé, vivant, sur une île. Il revient dans sa ville natale, Starling City. Mais l’île l’a changé. En essayant de cacher sa nouvelle identité à ses amis et à sa famille, il cherche à faire amende honorable pour les actions que son père a commis dans le passé. Avant de mourir, le père d’Oliver, lui a remis une liste de noms, d’individus ayant trahi Starling City. Muni de son arc et dissimulant son visage sous une capuche, Oliver essaie de réparer les tords de son père, d’arrêter les gens de la liste et devient le justicier de la ville. Cependant, ses méthodes ne sont pas appréciés par tous…

Pour les adeptes des comics qui auraient peur de regarder une adaptation télévisuelle de Green Arrow, je vous rassure de suite, la série a été créée par Greg Berlanti (scénariste de Green Lantern), Marc Guggenheim (auteur pour Marvel et DC Comics) et Andrew Kreisberg (auteur notamment de la BD “Green Arrow and Black Canary”). La série est donc entre de bonne main, il y a peu de chance d’être déçu.

Ce qui me plaît dans cette série, c’est tout d’abord le personnage de l’Arrow, un justicier qui doit jongler entre sa double identité, le milliardaire désinvolte et l’archer vert. J’apprécie aussi les flashback où l’on suit Oliver sur l’île et sa transformation en archer. Les personnages qui gravitent autour de Arrow sont tout aussi importants que l’archer lui même, on ne peu donc pas s’ennuyer en regardant les exploits du justicier. Les acteurs ne sont pas très connus ce qui en fait une série fraîche et pas du déjà vu. Au casting, on retrouve donc Stephen Amel (Oliver Queen/Green Arrow,) que nous avons déjà vu dans Vampire Diaries, Katie Cassidy, vue dans Taken, elle joue Laurel Lance l’ancienne petite amie d’Oliver, Willa Holland qui joue Thea la sœur d’Oliver et que nous avons déjà vue dans Gossip Girl et Newport Beach. Et pour les fans de Doctor Who vous retrouverez deux acteurs de la série Josh Barrowman et Alex Kingston.

Le reproche que je pourrais faire à la série, c’est le jeu d’acteurs. Comme je l’ai dit plus haut les acteurs ne sont pas connus mais pas très bon non plus… Il y a une platitude dans leurs expressions et émotions ce qui rend quelques scènes parfois grotesques.

Malgré tout en regardant Arrow, je me rappelle mes heures perdu à regarder le dessin animé Batman… Même personnage : justicier milliardaire torturé, même style de ville fictive… Donc à part une note négative, je vous laisse les soins de juger par vous même ce justicier encapuchonné et au demeurant fortement sexy.

La mangue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s