STROMAE : LE MAESTRO BELGE ?

stromae

Pas besoin de présenter Stromae, de son vrai nom Paul Van Haver, né à Bruxelles d’un père rwandais et  d’une mère belge, car on l’entend et on le voit partout.

Ce phénomène venu du nord a envahi les ondes de sa musique et nos télés de ses clips vidéos. Qu’on soit fan ou pas, on n’a pas vraiment le choix, où que l’on aille, on entend Stromae.

Pour exemple, hier, j’étais dans ma voiture, je mets la radio et j’entends Papaoutai, je n’aime pas du tout cette chanson, donc je change de station. Nouvelle station et là, j’entends Formidable, j’apprécie  la chanson pour ses paroles, mais à force de l’entendre je sature, je change donc à nouveau. Et là… Je tombe encore sur une autre de ses chansons, Tous les mêmes. Radio win, La mangue lose !

Je me suis alors demandée pourquoi il y avait un tel engouement pour ce chanteur. Je n’aime pas toutes ses musiques et je dis bien musique parce que pour moi c’est ça qui cloche dans ces titres. Les paroles sont souvent très bien trouvées et elles nous touchent. Je pense au titre Formidable. On ne peut pas rester insensible à cette chanson. Surtout quand on sait comment Stromae l’a écrit. Pour le titre Tous les mêmes, les paroles m’ont fait sourire et les filles peuvent se reconnaître dans ses paroles.

Mais pour la musique, je n’accroche pas. Trop de choses se mélangent, l’électro, le new beat, la musique africaine… Au final cela fait une grosse cacophonie musicale qui malheureusement cache ses textes et sa voix.

Le dernier album de Stromae, Racine Carré, s’est déjà vendu à 650 000 exemplaires et il fait salle comble pour tous ses concerts. Alors on crie au génie. Tout d’abord pour le clip de Formidable, où on le voit ivre dans les rues de Bruxelles à hurler son texte aux passants. Puis de nouveau avec la mise en scène pour son dernier clip Tous les mêmes et sa prestation au Grand Journal où il est déguisé à la fois en femme et en homme. Cependant, certains parlent de plagiat, il aurait tiré cette idée du comique Sim. Je vous laisse juger avec la vidéo et l’article en allant voir ce lien.

Effectivement on ne peut pas nier que Stromae sait faire parler de lui et plagiat ou pas, il ne nous laisse pas de marbre.

On le compare à Jacques Brel… Mouai… Sûrement pour son accent et son intonation de voix… Effectivement, sur certaines phrases, dans ses chansons on peut reconnaître quelques trémolos façon Brel. Mais ça s’arrête là. Les textes n’ont rien à voir et la musique non plus. J’ai écouté son titre Bâtard car c’est apparemment avec cette chanson que l’on entend le plus la ressemblance avec Jacques Brel. Je n’ai trouvé aucune ressemblance, mais en écoutant les paroles de cette chanson je me suis rendue compte que là encore Stromae vise juste. Il y parle du racisme, de l’homophobie ou encore du sexisme. Malheureusement, je trouve ça ironique venant d’un chanteur qui a fait un trio avec Orelsan, condamné il y a peu pour injure et violence à l’égard des femmes, et Maître Gims, leader du groupe Sexion d’Assaut qui avait lancé en 2010 « On est homophobes à 100% et on assume ».

Au final qu’on aime Stromae ou qu’on ne l’aime pas, je pense que l’année 2014 sera l’année du chanteur, on ne pourra pas l’éviter. A moins que vous restiez enfermés chez vous, que vous n’allumez pas votre radio et votre télévision.

Il dit que le succès ne lui monte pas à la tête… On en reparlera en 2015.

La mangue

Publicités

Une réflexion sur “STROMAE : LE MAESTRO BELGE ?

  1. Pingback: Les tubes de l’été de ces 10 dernières années | Entarteur de culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s