ALERTE DOCTOR WHO

doctorwho5th0

Tardis, Dalek, Ood, Cybermen, The weeping Angels… pour certains cela ne veut rien dire mais pour tout bon britannique et geek qui se respecte, ces noms ont tout de suite une signification empreinte d’un mélange d”excitation et de frisson.

Doctor Who est une des séries mythiques du monde britannique, une avec la plus grande longévité, qui fêtera ces 50 ans d’existence avec un épisode spécial le 23 novembre.

Pour essayer d’être la plus claire et concise possible, Doctor Who c’est l’histoire d’un personnage le “Doctor” (ou “Docteur” dans la version française). Le “Doctor” est un seigneur du temps qui voyage à travers le temps à bord d’un vaisseau spécial, le Tardis qui ressemble à une cabine téléphonique bleue de police. Mais le Tardis est bien plus grand qu’il n’y parait vu de l’extérieur. Il est accompagné dans ces aventures par des acolytes, majoritairement des femmes. Il est le dernier seigneur du temps et combat des ennemis de tous genres : robots, monstres… (voir la liste mentionné au tout début).

C’est très dur pour moi de résumer cette série que je chéris tant, sans partir dans d’innombrables digressions du genre : “Alors c’est simple c’est un seigneur du temps, donc oui évidemment il a deux cœurs.” “Ah oui, c’est aussi un homme très intelligent, qui ouvre des portes avec un tournevis.” “Quand il doit trouver une solution à un problème très complexe, il met des lunettes”.

Ah si ! Un détail important à savoir et qui fait tout le charme de cette série et qui explique sa longévité : quand le Docteur est sur le point de mourir, il se régénère. C’est à dire que par le biais d’une transformation physique, il revient à la vie. C’est toujours le docteur, mais avec un autre corps et une personnalité un peu particulière à chaque rencontre.

A ce jour, il y a onze Docteurs, ce qui permet dans le monde des fans d’avoir des débats. Qui est le meilleur Docteur ? Lequel représente le plus la quintessence de ce personnage ? Le dix, non le onze. Il en est de même pour les personnes qui accompagnent le docteur, les “compagnes”: Qui était la plus complémentaire ? La plus drôle ? Et on se perd dans des débats sans fin.

Attention pour ceux qui ne connaissent pas la série, il peut y avoir un choc visuel. En effet, cette série qui existe depuis 1963 a gardé une esthétique un peu kitsch, les effets spéciaux ne sont pas signés Spielberg mais pour moi c’est aussi ce qui fait la beauté de cette série.

Avant tout on regarde pour les intrigues et pour les personnages, qui nous font passer par toutes les émotions : rire, peur, tristesse…

Pour ceux qui veulent découvrir cette série, il vaut mieux débuter par la nouvelle édition. En effet en 1989, Doctor Who est arrêtée pendant un temps mais revient en 2005. Depuis cette reprise, trois Docteurs nous ont été présentés.

En effet, cette histoire de régénération est pratique pour pouvoir continuer la série même si les acteurs veulent quitter l’aventure. Ce qui donne une impression de nouveau à chaque régénération, qui pour chaque fan est toujours un moment névralgique et de tristesse. On perd un Docteur auquel on s’était attaché et on est dans l’attente et l’angoisse de voir qui le remplacera.

Pour parler de ma propre expérience, il y a toujours une sorte de phase de deuil, de déception avant d’accepter le nouveau Docteur. Oui je suis sérieuse, Doctor Who ça peut devenir très traumatisant, la psychanalyse n’est pas loin!

Ce que je trouve aussi intéressant dans cette série, notamment avec la nouvelle édition, c’est qu’on voit l’évolution d’une société, par le prisme britannique (un voyage dans le temps malgré tout l’espace, bien que vaste, les ramène toujours dans leur pays). Les femmes qui accompagnent le Docteur prennent de plus en plus d’importance avec les années, ici on n’a pas affaire à des femmes potiches mais à des femmes qui ont du caractère et qui ne se laissent pas marcher sur les pieds : Rose, Donna, Amy…

Certes le docteur reste une figure un peu adulé mais au fil des saisons, les scénaristes pointent du doigt ces faiblesses et ces zones de noirceur.

C’est ainsi que cet épisode spécial du 23 Novembre est attendu par tout fan. Pourquoi ? Car on va découvrir un Docteur qui n’a jamais été mentionné auparavant, “le docteur de la guerre” incarné par John Hurt qui avait remplacé le 8ème Docteur, avant que le 9ème Docteur apparaisse dans la nouvelle série de 2005. C’est donc les années sombres du Docteur qui vont être dévoilées.

Un mini épisode a été diffusé pour permettre de faire attendre les fans et donner des clés de compréhension avant cet épisode spécial.

Je trouve que cette série va crescendo, son scénario est de plus en plus complexe, de plus en plus surprenant. Les intrigues nous emportent et on reste la bouche ouverte devant les cliffangers et les résolutions de certaines aventures.

Ai-je mentionné que depuis l’apparition du dernier docteur, le 11ème incarné par Matt Smith ( bientôt à l’affiche du premier film de Ryan Gosling), la série est dirigée par l’incroyable Stephen Mophat, co-créateur avec Marg Gatiss (qui travaille aussi sur Doctor Who) de la génialissime série de la BBC acclamée par les critiques et le public, Sherlock. Il a, à mon avis, encore élevé le niveau de cette série et n’arrête pas de nous bousculer. On aime ça et on en redemande!

Pour preuve de la popularité de cette série, dernièrement l’interprète du Docteur Matt Smith a annoncé son départ, ce fut alors la déferlante de rumeurs sur l’identité du prochain interprète du docteur. Une émission était même programmée pour annoncer son remplaçant, Peter Capaldi.

Nous serons encore en compagnie du 11ème Docteur jusqu’à sa régénération pour l’épisode de Noël (ici aussi un rendez-vous habituel).

Le trailer de l’épisode des 50 ans lui aussi été attendu avec impatience, c’est aussi un épisode qui réunira de nombreux docteurs (comment ? nous verrons comment l’ingénieux Stephen Moffat a réussi ce tour de passe-passe).

Pour les français, sachez que cet épisode tant attendu sera retransmis en direct par France 4, ce qui montre que la côte d’amour de Doctor Who existe Outre Manche.

Doctor Who c’est une institution, mais aussi une sorte de grande famille. Vous pouvez souvent retrouver des mini-épisodes supplémentaires à visionner en dehors de la série, petites anecdotes cadeaux, mais aussi des vidéos des acteurs principaux qui partagent la vie, à l’intérieur du show, à tous les fans et personnes qui s’y intéressent.

Alors oui, c’est de la science-fiction, c’est de l’humour so british, un décor qui peut faire ricaner, des intrigues qui peuvent vous couper le souffle mais c’est aussi un show plutôt familial. Vous n’allez pas voir de la violence extrême, du sexe à chaque scène. Ce n’est pas vraiment le parti pris de cette série. Mais c’est aussi ce qui fait que cette série est si particulière car elle n’en reste pas moins une série aimée et regardée par beaucoup de monde.

Alors moi, je sais pas pour vous, mais j’attends cet épisode spécial avec impatience, ainsi que celui de Noël pour dire au revoir au 11ème Docteur. Et revoir un fez!

Pour ceux qui connaissent, n’hésitez pas à commenter et à partager vos appréhensions, coups de coeur de cette série. Et pour les autres, jetez- y un coup d’oeil, c’est assez radical soit on adore, soit on accroche pas du tout.

La Pomme

Publicités

3 réflexions sur “ALERTE DOCTOR WHO

  1. Pingback: DOCTOR WHO – Un nouveau visage et ça redémarre! | Entarteur de culture

  2. Pingback: DOCTOR WHO – Un nouveau visage et ça redémarre! | Entarteur de culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s