LOUIE

Les séries généralement répondent à une attente précise : faire rire, émouvoir, effrayer… mais peu font réfléchir, nous remettent en question. Connaissez beaucoup de séries qui vous bousculent et ne vous donnent pas réellement ce que vous attendiez ?

Louie rentre dans la veine des séries qui sonnent vraies. Les acteurs ne sont pas des top models que vous ne rencontreriez jamais dans votre vie. Aucun ouragan ne vient encore une énième fois révéler la dernière relation du personnage principal avec la sœur de son ancien meilleur ami.

C’est plus l’histoire d’un personnage lambda qui regarde la vie d’un air désabusé et qui se moque de son incongruité. Louie est un quarantenaire célibataire, fraîchement divorcé qui occupe son temps entre son métier de comique de stand-up, père de deux petites filles sur lesquelles il veille notamment en participant aux activités de leur école et qui essaie dans ces moments de libre de renouer avec une vie sentimentale. On entre dans ce monde où sa maladresse et son franc parler l’entraînent à rencontrer des personnages hauts en couleur et à vivre de nombreuses situations rocambolesques et hilarantes : un chauffeur de bus scolaire qui prend l’autoroute sous ses directives, une serveuse blanche qui râle car elle n’a que des clients noirs, donc aucune chance de recevoir de pourboires…

Interprété par l’humoriste américain Louis C.K, le format de chaque épisode de vingt minutes alterne entre morceaux de stand up et illustration de ces propos dans des scènes de la vie quotidienne.

Cette série est marquée par l’humour noir et cynique de ce comique qui porte toutes les casquettes de ce show ( acteur, producteur, scénariste, monteur…).

A travers les péripéties de son personnage, il aborde tous les tabous et se permet de rire avec. On rit tout en gardant un arrière goût âpre sur la langue qui nous fait prendre conscience plus intensément du monde dans lequel nous vivons. Ainsi il débute le second épisode de cette série ( qui débute maintenant sa quatrième saison),  avec une scène de plan fixe de quatre amis jouant ensemble au poker, se vannant tous mutuellement notamment à propos de leur ami gay en présence. Source de moqueries, c’est aussi le moment où ce dernier pointe du doigt les maltraitances subies par les homosexuels. Le ton devient plus sérieux, plus grave, le malaise s’insinue plus profondément, de plus en plus noir, et une pirouette d’un des comiques autour de la table  nous permet de remonter à la surface du marasme dans lequel nous nous trouvions quelques secondes auparavant.

Louie est une série qui fait rire mais pas seulement.

La pomme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s