ARCTIC MONKEYS – AM –

On dit toujours d’un groupe qu’il devient moins bon, « too mainstream »  dès qu’il se fait connaître comme si les qualités se diluaient avec la célébrité. Il apparaît que le public n’accepte que le titre de légende à ceux qui font leur révérence après le premier coup d’éclat. La mort ou l’oubli, les deux seules alternatives pour un groupe ? encore plus pour un groupe de rock ? Comme si le rock ne devait s’écouter que sous le manteau, comme chantre de la résistance secrète face au commercialisme de la musique pop et des pontes du r’n’b.

Arctic Monkeys apparaît alors comme un phénix des mythes britanniques de la trempe des Beatles, Rolling Stones… avec une musique d’antan mais en même temps si contemporaine.

Les guitares lancinantes, des paroles qui accrochent aux tripes et qui disent tant sur une époque, sur les habitudes et pensées de toute une génération mais qui en même temps n’est qu’une réactualisation des thèmes universels : l’amour, la mort, noyé dans les profondeurs d’un alcool qui dit haut et fort ce que disent tous bas nos egos névrosés :

 « Baby we both know

That the nights were mainly made

For saying things that you can’t say tomorrow day »

Plein de questions, de désirs et aussi de noirceur pleine d’espoir teintent cet album qu’on s’imagine écouter tel un vinyle sur un tourne disque, allongé dans une pièce vide de toute matérialité où les volutes de fumées de cigarette occupent la pièce et les têtes assommées par l’alcool se laissent emportées par la musicalité de ces singes pas si glacials que ça.

La pomme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s